Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Ouverture du premier parc pour la famille dans Griffintown : le parc du Bassin-à-Gravier

    11 juillet 2016, 11h55

    Le maire de Montréal, Denis Coderre, le maire de l’Arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais et le vice-président, immobilier - Québec et Vieux-Port de Montréal de la Société immobilière du Canada (SIC), Basil Cavis, ont inauguré le 10 juillet le premier parc familial de Griffintown en présence de la population et des partenaires. Situé en bordure du canal de Lachine, le parc du Bassin-à-Gravier rend hommage à la mémoire historique des lieux qui ont abrité les bassins de l’ancien port intérieur de Montréal.

    Ouverture du premier parc pour la famille dans Griffintown : le parc du Bassin-à-Gravier Parc du Bassin-à-Gravier.Photo: Perspective

    « Je suis fier que Montréal investisse dans le secteur de Griffintown pour en faire un milieu de vie où il fait bon se loger, y travailler et s’y divertir. Cette grande fête d’ouverture est à l’image du dynamisme de cette communauté », a précisé le maire de Montréal, Denis Coderre.

    « L’inauguration du premier parc dédié à la famille marque une étape importante pour Griffintown. Nous voulions que les citoyens participent à cette grande fête pour s’approprier ce lieu destiné aux résidents de Griffintown et des secteurs avoisinants. Le parc du Bassin-à-Gravier est convivial, polyvalent et sécuritaire. De plus, il est un véritable poumon vert offrant des points de vue imprenables sur le mont Royal et le centre-ville », a indiqué le maire Benoit Dorais aussi chef de la 2e opposition à l’Hôtel de Ville.

    Rappel de la vocation maritime du site

    Situé à proximité de la coopérative d’habitation Les Bassins du Nouveau Havre, la partie nord du parc du Bassin-à-Gravier s’inspire de la thématique maritime avec des bacs à sable en forme de barques, des jets d’eau et de nombreux modules avec cordages pour accueillir les enfants de 18 mois à 12 ans. Ces jeux sont installés à même une grande barge symbolique qui rappelle la présence des anciens bassins construits sur le site à la fin du 19e siècle et remblayés entre 1965 et 1970.

    Sa partie sud est constituée d’un bassin de biorétention. Il s’agit du premier parc du Sud-Ouest conçu avec un souci de la gestion des eaux pluviales. Il a été pensé pour recevoir et retenir les eaux de ruissellement provenant de la rue Basin (entre les rues du Séminaire et Richmond). Le bassin abrite environ 24 000 plantes indigènes. Une passerelle permet à la population de circuler à travers le bassin et de contempler la végétation.

    « Nous sommes ici au coeur d’un aménagement exceptionnel grâce aux formidables équipes de la Ville de Montréal et de l’arrondissement Sud-Ouest, qui continuent de collaborer avec nous pour compléter cette transformation aux Bassins du Havre », a conclu Basil Cavis.

    L’aménagement du parc du Bassin-à-Gravier a été réalisé grâce à un investissement de 2,4 M$ de la Ville de Montréal compris dans l’Accord de développement de la Société immobilière du Canada pour les Bassins du Nouveau Havre.

    DANS NOS ARCHIVES

    Mois Multi : A.lter S.essio met en scène un univers aliénant

    Mois Multi : A.lter S.essio met en scène un univers aliénant

    Le Mois Multi lance le bal avec « LOSS-LAYERS », deux performances chorégraphiques du collectif français A.lter S.essio. Reconnu pour ses oeuvres mariant danse moderne et multimédia, il explore (...)

    Suite