Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    « Billions » à Super Écran avec un spécial de deux épisodes

    17 mai 2016, 00h00

    Dès le mardi 17 mai à 20 h, Super Écran propose « Billions », une série dramatique palpitante de Showtime mettant en vedette Paul Giamatti (« John Adams ») et Damian Lewis (« Homeland »), ainsi que Maggie Siff et Malin Åkerman. La production dépeint le monde de la finance d’aujourd’hui sur fond de vices et d’excès.

    « Billions » à Super Écran avec un spécial de deux épisodes Damian Lewis et Paul Giamatti.Photo: «Billions»

    « Billions » raconte l’affrontement entre Bobby Axelrod (Damian Lewis), dirigeant d’un fond spéculatif, et de Chuck Rhodes (Paul Giamatti), procureur fédéral. À la demande de la commission chargée de surveiller les marchés financiers, Rhodes traque le richissime spéculateur afin de le faire condamner pour délit d’initié. En 12 épisodes de 60 minutes, la série brosse un tableau divertissant des coulisses de la finance où vices sexuels, thérapies pour millionnaires, achats compulsifs et jeux d’influence sont omniprésents.

    La série est une adaptation du best-seller « Too Big to Fail » d’Andrew Ross Sorkin, journaliste au New York Times. Showtime, qui diffuse « Billions » depuis janvier 2016, a annoncé la production d’une deuxième saison. Super Écran diffuse les deux premiers épisodes le mardi 17 mai à 20 h, puis les mardis suivants, toujours à 20 h, à raison d’un épisode chaque semaine.

    DANS NOS ARCHIVES

    Les JO heurtent Netflix USA, mais pas Netflix Canada

    Les JO heurtent Netflix USA, mais pas Netflix Canada

    La forme olympique des uns peut signifier la déconfiture des autres. Parlez-en à Netflix, qui aurait subi de plein fouet le succès des JO de Londres.

    Suite