Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Bilan de la 13e Nuit blanche à Montréal

    1er mars 2016, 00h05
         |      Article rédigé par Le Lien MULTIMÉDIA.

    La 13e édition de la Nuit blanche à Montréal, présentée dans le cadre de la 17e édition de Montréal en lumière, a tiré sa révérence au petit matin du dimanche 28 février et s’est révélée à la hauteur de sa réputation : tout simplement magique...

    Bilan de la 13e Nuit blanche à Montréal 13e Nuit blanche à Montréal.Photo: Courtoisie

    Imaginée cette année sous le thème du Rouge, la Nuit blanche a embrasé 3 quartiers et 2 pôles de la ville, du Stade olympique à Côte-des-Neiges, de Villeray au Vieux-Montréal, semant son grain de folie à travers plus de 200 activités proposées. La température clémente et la bonne humeur générale ont régné tout au long de cette Nuit aussi douce que festive qui a réuni quelque 350 000 noctambules, confirmant une fois de plus qu’il s’agit de l’événement qui attire le plus de monde à Montréal en une seule journée. Et les festivités de Montréal en lumière se poursuivent jusqu’au 5 mars, puisque le site extérieur reste ouvert pendant la semaine de relâche.

    Douce Nuit, folle Nuit…

    Chiffres de fréquentation à l’appui, on se réjouit de constater à quel point les visiteurs ont été nombreux partout sur l’île, prenant l’habitude de sortir du centre-ville et d’explorer d’autres quartiers. La Nuit blanche permet de savourer la richesse culturelle de toute la métropole.

    En effet, on a vu des activités bien remplies un peu partout, notamment aux Forges de Montréal, au Centre Phi, à l’Atrium le 1000, au Théâtre d’Aujourd’hui pour le cabaret CreativeMornings et à la Cinémathèque pour la soirée de clôture des RVCQ. Parmi les beaux succès de cette édition de la Nuit blanche, citons la soirée Zoofest polaire organisée par La Vitrine, qui a vu défiler quelque 4 700 noctambules, Montreal Loves Dilla à L’Astral ou encore les 3 000 visiteurs accueillis à l’Hôtel de Ville.

    À la Place des Arts, environ 30 000 visiteurs ont déambulé dans une ambiance chaleureuse sur le thème de l’afrobeat. De nombreux noctambules ont ri aux éclats lors de l’activité « La nuit est (encore) blanche », tandis que le site extérieur de MEL était bien rempli et bouillonnant, autant pour le « Elvis Gratton Picture Show » que pour la suite.

    Pas moins de 30 000 personnes ont également déferlé au Quartier latin, notamment pour participer aux jeux géants de Montréal joue sur la rue Saint-Denis, aux activités de Crayski, ainsi qu’aux activités présentées à l’UQAM. La création « Aura », signée par des étudiants en médias interactifs et déployée sur la Place Pasteur, a ravi et émerveillé les foules, présentant un paysage lumineux surréel qui invitait à la déambulation, à la découverte et à l’étonnement.

    Les activités liées à l’art contemporain n’ont pas été en reste, avec environ 5 000 personnes réunies dans une belle ambiance dans les corridors et les galeries du Belgo, donnant lieu à de beaux moments de rencontre, d’échanges et de découvertes. Un peu plus de 75 000 passants se sont retrouvés du côté des installations d’Art souterrain, réparties à travers 13 édifices. Le Musée d’art contemporain a quant à lui compté 6 500 entrées de visiteurs curieux guidés par des médiateurs vêtus de rouge pour l’occasion.

    Le pôle Ligne bleue, qui s’intégrait à la programmation pour la 3e année, a également connu une fréquentation importante qui confirme sa raison d’être. La TOHU a vu défiler 3 500 visiteurs pour la 2e édition de son « Freak Show » déjanté et coloré, tandis qu’à l’Oratoire Saint-Joseph, plus de 2 000 personnes sont venus entendre les 7 chorales invitées.

    De plus, environ 10 000 visites ont été enregistrées au Parc olympique, dont la moitié sur l’Esplanade Financière Sun Life.

    Les organisateurs de la Nuit blanche à Montréal tiennent à remercier les trois paliers gouvernementaux pour leur appui constant : le gouvernement du Canada — Développement économique Canada et Patrimoine canadien —, le gouvernement du Québec — le ministère du Tourisme, le Secrétariat à la région métropolitaine, le ministère de la Culture et des Communications et la SODEC —, ainsi que la Ville de Montréal, l’Arrondissement Ville-Marie, Tourisme Montréal, le Conseil des arts de Montréal, le Partenariat du Quartier des spectacles et la Société des célébrations du 375e anniversaire de la Montréal.

    Merci aux 150 partenaires — théâtres, salles de spectacle, musées, centres d’art — qui appuient la Nuit blanche à Montréal et qui travaillent pour organiser l’événement et gérer un flot inhabituel de noctambules. Merci également à la STM, fidèle et indispensable collaboratrice de ce grand rassemblement unique à Montréal, dont les navettes gratuites ont été achalandées avec de l’animation faite par les Étoiles du métro, dans une ambiance sympathique de plaisir généralisé.

    La 14e édition de Nuit blanche à Montréal aura lieu le samedi 4 mars 2017.

    DANS NOS ARCHIVES

    « World Brain », le rêve d’une intelligence collective

    « World Brain », le rêve d’une intelligence collective

    Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon explorent, ensemble, les possibilités du langage interactif au cours de différents projets assez étonnants. Avec « World Brain », ils plongent à (...)

    Suite