Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    Tous les événements

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Cartoon Elements, un marché hyper-spécialisé dans le style cartoon

    23 janvier 2016, 11h00
         |      Article rédigé par Juliette Rolland.

    Actuellement, les marchés en ligne choisissent de vendre en catégorisant leurs contenus par médias. On trouve alors des banques de photos ou de vidéos, juste pour les jeux ou pour les thèmes de sites Internet. Mais ces marchés de médias ne distinguent pas les styles créatifs. À contre-courant de la tendance, et pour répondre au besoin des auteurs, Andre Navarre décide de créer des marchés hyper-spécialisés par style créatif, tous médias confondus. « Sur mon marché, un artiste peut alors vendre des illustrations, des clips animés, des vidéos ou des jeux, pour autant que ce soit dans un thème uni », nous explique le fondateur d’Ekono Arts Inc. Lancé en 2015, son premier site Cartoon Elements se concentre sur le style cartoon.

    Cartoon Elements, un marché hyper-spécialisé dans le style cartoon Andre Navarre.Photo: Juliette Rolland

    Après des études en production média à l’Université Ryerson de Toronto, et une première expérience dans le département marketing de l’université, Andre Navarre cofonde One Cloud Creative, une entreprise de webdesign. À son retour à Montréal, il laisse de côté l’entrepreneuriat pour devenir travailleur autonome dans les domaines du motion design et de l’animation, notamment dans la réalisation de vidéos animées pour la promotion de séries télé ou de jeux vidéo pour enfants. En vendant régulièrement ses licences pour des thèmes, des gabarits et des designs sur des marchés sur Internet, Andre Navarre réalise que ces marchés sont trop dispersés et que leurs contenus sont désorganisés. Sa solution ? Créer des marchés spécialisés dans des thèmes. « En tant qu’auteur, j’ai ressenti le besoin d’un tel espace, d’un marché spécialisé, et quelques semaines après le lancement je remarque qu’il y a beaucoup d’auteurs qui recherchent des espaces hyper-spécialisés comme ça », explique le fondateur d’Ekono Arts Inc et du site cartoonelements.com.

    PNG - 141.6 ko
    Page d’accueil de Cartoon Elements

    Il a fallu un an à Andre Navarre pour passer de l’idée au lancement de Cartoon Elements. « J’avais l’idée, mais je ne possédais pas les ressources nécessaires pour la concrétiser. Un marché de cette grandeur ne se monte pas tout seul, mais avec la bonne équipe, on est capable de réaliser de très belles choses. J’ai trouvé les bonnes personnes pour monter ce projet, pendant un an », mentionne le fondateur. Lancée en décembre 2015, la plateforme reçoit un accueil enthousiaste. « Le site est très bien reçu, souligne Andre Navarre. Initialement, j’avais fait ça pour moi, et parce que je pensais que d’autres personnes voulaient aussi d’un espace comme celui-ci. Et c’est le cas, beaucoup de personnes sont intéressées, et les auteurs s’inscrivent de plus en plus sur la plateforme, et ce, dès le lancement du site. C’est une belle surprise. ».

    PNG - 127.8 ko
    Les artistes peuvent vendre des images, vidéos, jeux, thèmes, tant que c’est du cartoon

    Pour répondre aux besoins des auteurs et créateurs, Cartoon Elements continue son développement. « Je suis constamment à l’écoute des auteurs, pour que le site soit confortable pour eux et pour leurs acheteurs. Le but est de créer un espace où les artistes peuvent s’exprimer comme ils veulent et vendre comme ils veulent. Ils peuvent monétiser leurs créations en grande liberté », souligne Andre Navarre. Ce que Cartoon Elements propose, c’est un espace personnel gratuit qui met en avant les auteurs et leurs créations, via des pages personnelles de vente. L’artiste décide de fixer son propre prix, de fonctionner par forfait, ou d’offrir des fichiers gratuits. Ce n’est que lorsqu’une vente est opérée qu’un pourcentage de la somme revient à Cartoon Elements - entre 30 et 50%, en fonction de l’exclusivité et d’un bonus de référence de 10%, octroyé si l’acheteur vient sur le site via le lien de l’artiste. Ce bonus permet d’ailleurs aux marketers en ligne de gagner une somme en faisant la promotion des produits des autres, tout en créant un écosystème sain autour du site, des acheteurs, des auteurs et de leurs créations.

    Pour l’année à venir, Andre Navarre continuera de développer le réseau d’artistes sur Cartoon Elements. Il envisage des partenariats avec des producteurs de logiciels tels qu’Adobe, dont les logiciels servent d’outils de création aux artistes. À plus long terme, il imagine plusieurs thèmes pour de nouveaux marchés hyper-spécialisés. « L’idée au final est d’avoir un réseau de marchés hyper-spécialisés dans plusieurs domaines graphiques », conclut le fondateur d’Ekono Arts Inc.

    DANS NOS ARCHIVES

    Avec Karim Hussain, pas d’eau tiède

    Avec Karim Hussain, pas d’eau tiède

    Le cinéaste montréalais Karim Hussain a porté à l’écran "La belle bête", le roman que Marie-Claire Blais a écrit à l’âge de 17 ans. C’est le Festival de Sitges, en Catalogne, (...)

    Suite