Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Exposition « Tableaux photographiques » du 9 avril au 2 mai

    4 avril 2014, 00h00

    Le photographe et créateur d’images Marcel La Haye présente son exposition « Tableaux photographiques » du 9 avril au 2 mai, à Montréal. Ses œuvres, à mi-chemin entre la photo et la peinture, reflètent une nouvelle tendance en photo.

    Exposition « Tableaux photographiques » du 9 avril au 2 mai Une partie de l'oeuvre sur le couturier Denis Gagnon.Photo: Marcel La Haye

    Marcel La Haye fait partie de ces photographes pour qui la photo ne se limite pas à reproduire la réalité. Elle permet aussi de créer des univers irréels. « Pour faire des tableaux photographiques, j’emploie mon appareil comme un pinceau. Je prends des photos pour avoir des couleurs, des formes, des textures et des lignes. Et avec ces éléments, je crée ensuite un tableau », explique l’artiste. Ses œuvres ressemblent donc à des peintures, mais ont la précision, la clarté et la richesse des photos.

    Il a employé cette technique pour métamorphoser des édifices, transformer des visages en portraits surréalistes, réinterpréter des paysages et composer des mondes parallèles. Il a, par exemple, déconstruit le Planétarium, le pont Jacques-Cartier et le centre-ville de Montréal pour en faire des versions éclatées et saisissantes. « La métropole est une ville inspirante. Les architectes, qui sont des créateurs, conçoivent des lignes et des formes inhabituelles, asymétriques et surprenantes que j’aime utiliser dans mes tableaux », affirme le photographe.

    Marcel La Haye a aussi métamorphosé des figures. Il a ainsi fait des portraits inusités de l’écrivain Dany Laferrière, de la romancière Chrystine Brouillet et du couturier Denis Gagnon. « Je trouve les visages fascinants. Ils reflètent une personnalité, cachent un univers et ont une structure graphique en eux-mêmes », explique-t-il.

    Le photographe va également jusqu’à plonger dans l’abstrait. Il a réalisé des tableaux magiques, séduisants où l’on ne retrouve plus aucune trace des photos d’origine. Pour Marcel La Haye, la créativité est une porte ouverte sur une multitude d’avenues.

    L’artiste en est à sa deuxième exposition. En 2009, il a présenté « Le fauteuil des dieux », une série de photos réalisées avec différentes personnalités québécoises qui devaient utiliser une bergère bleue pour révéler un aspect d’elles-mêmes.

    Pour voir des œuvres de l’exposition « Tableaux photographiques » ainsi que celles du « Fauteuil des dieux » : www.lahayephoto.com.

    Vernissage : 9 avril à 18 h
    chez Pierres et Roches
    5679, rue Fullum, Montréal, H2G 2H6

    1ere exposition : du 7 avril au 11 avril
    chez Pierres et Roches

    2e exposition : du 14 au 20 avril
    à la Galerie 2456
    2456, rue Beaubien Est, Montréal, H2G 1N4.

    DANS NOS ARCHIVES

    La postproduction se complique avec la stéréoscopie selon Marc-André Fergusson

    La postproduction se complique avec la stéréoscopie selon Marc-André Fergusson

    Lors d’une soirée online de Final Cut Montréal, le groupe s’est penché sur l’impact de la stéréoscopie sur le pipeline de production des produits audiovisuels. Si on (...)

    Suite