Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Klô Pelgag lance son premier album

    24 septembre 2013, 00h05
         |      Article rédigé par Matthieu Dessureault.

    Il était attendu, le voilà : le premier album de Klô Pelgag, « L’alchimie des monstres », sortira le 25 septembre à Montréal. L’artiste était de passage au Théâtre Petit Champlain pour le lancement de la programmation été-automne 2013, dont elle fera partie. Nous en avons profité pour discuter avec elle.

    Klô Pelgag lance son premier album Klô Pelgag.Photo: Matthieu Dessureault

    Pour l’auteure-compositrice-interprète Klô Pelgag (Chloé de son vrai nom), cet album vient couronner plusieurs mois d’efforts. « Ça me fait du bien de sortir cet album. Il marque une fin. Je me sens libre maintenant de composer de nouveaux trucs en explorant d’autres avenues », raconte la principale intéressée.

    Un brin timide en entrevue, elle devient carrément une autre personne sur scène. Derrière son piano, elle présente un univers poétique et orchestral teinté d’humour et de surréalisme.

    À cet égard, elle admet être une grande fan de la littérature surréaliste, avec des auteurs comme Raymond Queneau ou Boris Vian. Leurs œuvres, dit-elle, ont grandement inspiré l’univers un peu fou qu’elle nous propose. « La littérature libère l’esprit. Lire un livre demande beaucoup de concentration. C’est vraiment stimulant au niveau de la créativité. Les surréalistes sont des gens qui utilisent beaucoup d’images qui ont de la couleur. Raymond Queneau est un érudit, mais il sait aussi déconstruire les bases de la littérature pour créer son propre monde et nous le transmettre. »

    Klô Pelgag s’est produite en Europe comme en Asie. Elle a été récompensée de plusieurs prix et mentions : Bourse RIDEAU, Prix du Cirque du Soleil, Prix Miroir au Festival d’été de Québec, Festival international de la chanson de Granby, Prix Coup de cœur à Vue sur la relève, Festival en chanson de Petite-Vallée et Ma Première Place des Arts.

    Le piano, elle l’a appris toute seule. L’autodidacte refuse toute formation musicale. « J’essaie de ne pas trop comprendre ce que je fais. Je fais de meilleures choses quand je ne les comprends pas. Ma manière de jouer est très sensible et spontanée. Ça me permet d’aller chercher des couleurs que je n’aurais pas si je comprenais trop l’instrument. Chacun a sa propre voix et sa personnalité. Par exemple, un basson, je trouve ça très drôle ! Je trouve que cet instrument ajoute un côté ludique à une création. Tout ça amène quelque chose de très riche. »

    Klô Pelgag a participé le 27 août dernier au lancement de la prochaine saison du Théâtre Petit Champlain. Comme elle, plusieurs artistes ont donné un avant-goût de ce qui nous attend dans cette petite salle intimiste au cœur du Vieux-Québec : Ludo Pin, Mathieu Lippé, The Spleen, Laurence Hélie, Jason Bajada, Misteur Valaire, Benoît Paradis et Bears of Legend. Du folk à l’électro en passant par la musique tsigane, il y en aura pour tous les goûts, a assuré Kathia Guénard, directrice de la programmation du Théâtre Petit Champlain. Une nouveauté cette année, l’établissement collabore avec l’Impérial et la salle Sylvain-Lelièvre du Cégep Limoilou pour offrir des spectacles hors de ses murs.

    Klô Pelgag se donnera pour sa part en concert le 16 novembre en compagnie de Violett Pi, groupe électro rock mêlant grunge et poésie. Quant à « L’alchimie des monstres », il sera lancé à la Chapelle historique du Bon-Pasteur de Montréal le 25 septembre et au Cercle à Québec le lendemain.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité