Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Entrepreneuriat / Startups
  • Artisans du numérique
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    Connectez-vous pour lire la suite

    Vous n'êtes pas abonné.e?
    Accéder à notre écosystème complet d'informations, à partir de 20$/mois

    Vous êtes abonné.e?, connectez-vous

    MOT DE PASSE PERDU ?

    LES DERNIERS ARTICLES


    Golem Labs se positionne comme spécialiste des jeux vidéo fondés sur l’intelligence artificielle

    Golem Labs se positionne comme spécialiste des jeux vidéo fondés sur l’intelligence artificielle

    Adepte de la première heure des technologies de l’intelligence artificielle, Golem Labs revient sur le devant de la scène avec des services et produits en intelligence artificielle. Dans l’industrie vidéoludique québécoise, la demande pour des algorithmes adaptés aux jeux vidéo augmente en effet de plus en plus. De là, la croissance impressionnante de Golem Labs, qui devrait doubler de taille dans les prochains mois. S’appuyant eux-mêmes sur les nouvelles technologies, les jeux du studio ont la particularité de s’adapter aux aptitudes du joueur, pour rendre la partie plus passionnante. Entretien avec Jean-René Couture, fondateur de Golem Labs, pour découvrir les spécificités des technologies et des jeux que le studio développe.

    24 janvier 2020, 07h30

    Dans « Ressacs », Patrick Francke-Sirois et Thierry Sirois marchent dans les pas du photographe Frédéric Séguin

    Dans « Ressacs », Patrick Francke-Sirois et Thierry Sirois marchent dans les pas du photographe Frédéric Séguin

    Partenaires en affaires et cousins dans la vie, Patrick Francke-Sirois et Thierry Sirois ont suivi le photographe Frédéric Séguin lors d’un retour dans des camps de réfugiés syriens en Grèce, en Allemagne et au Liban. Ce dernier avait réalisé, entre 2015 et 2017, une série de photos de réfugiés pour l’exposition « Sourires en Exil », captant, malgré tout, de la joie et de l’espoir dans le regard d’enfants, d’hommes et de femmes. Le résultat de leur tournage, le court métrage « Ressacs », présenté dans divers festivals, dont Plein(s) Écran(s), fait revivre ces visages.

    24 janvier 2020, 07h25


    Bris de confidentialité à Revenu Québec : la Sûreté du Québec conclut son enquête

    Bris de confidentialité à Revenu Québec : la Sûreté du Québec conclut son enquête

    L’enquête de la Sûreté du Québec concernant le bris de confidentialité survenu à l’été 2019 est terminée. Revenu Québec a été avisé qu’au terme d’une analyse complète du dossier d’enquête, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a décidé de ne pas porter d’accusation criminelle contre la personne responsable de ce bris de confidentialité, touchant les données personnelles d’employés et d’ex-employés de Revenu Québec.

    24 janvier 2020, 08h42


    Mastercard choisit Vancouver pour son centre mondial de renseignement et de cybersécurité

    Mastercard choisit Vancouver pour son centre mondial de renseignement et de cybersécurité

    Mastercard a dévoilé son nouveau centre de renseignement et de cybersécurité situé à Vancouver, au Canada. L’entreprise compte accroître sa présence au pays grâce à la création et au maintien de 380 emplois au total. Le centre lui permettra aussi d’accélérer l’innovation dans la sécurité numérique, la cybersécurité, l’intelligence artificielle et l’Internet des objets. Le nouvel espace de Vancouver deviendra l’un des six centres mondiaux de technologie pour Mastercard et élaborera des solutions de cybersécurité pour l’écosystème des paiements à l’échelle internationale.

    24 janvier 2020, 08h28

    Le BCTQ publie les chiffres sur les tournages étrangers et VFX en 2019

    Le BCTQ publie les chiffres sur les tournages étrangers et VFX en 2019

    Le volume de production se porte bien au Québec, si l’on se fie aux chiffres publiés par le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec à la mi-janvier. En 2014, elle représentait 1,33 milliard $, soit 1 milliard $ en production locale, 188 millions $ en production étrangère et 139 millions $ en effets visuels. En 2018, elle augmentait, passant à 1,87 milliard $, pour 1 milliard $ en production locale, 378 millions $ en production étrangère et 493 millions $ en VFX. L’année suivante, elle augmente à 1,98 milliard, 1 milliard $ en production locale, 360 millions $ en production étrangère et 622 millions $ en effets visuels. Et le BCTQ prévoit 2 milliards $ en 2020.

    24 janvier 2020, 07h15

    La FCEI dévoile les gagnants de son prix Coupe-paperasse d’or 2020

    La FCEI dévoile les gagnants de son prix Coupe-paperasse d’or 2020

    La ministre de la Sécurité publique du Québec, le gouvernement du Manitoba et le ministre associé délégué à la réduction des formalités administratives de l’Alberta ont reçu le prix Coupe-paperasse d’or 2020 de la FCEI (Fédération canadienne de l’entreprise indépendante). Présenté dans le cadre de la Semaine de sensibilisation à la paperasserie, ce prix d’excellence est remis aux gens ou aux organismes qui ont réduit la paperasse nuisant aux PME.

    24 janvier 2020, 08h37

    « Une femme, ma mère », un film né d’un désir de cinéma

    « Une femme, ma mère », un film né d’un désir de cinéma

    Objet poétique réalisé par Claude Demers, « Une femme, ma mère » n’est ni un documentaire, ni une docu-réalité, ni une fiction, mais plutôt un désir de cinéma. Oui, le réalisateur y parle de sa mère biologique, qui l’a abandonné le jour de sa naissance dans une crèche et de sa quête pour la retrouver. Mais son film, intelligemment conçu avec des images de films de l’ONF et des scènes tournées, se veut aussi un portrait d’un certain Québec, celui sortant à peine de la Grande Noirceur.

    24 janvier 2020, 07h10

    Tous les articles

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité