Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    [Boule de cristal du CRIM] La Terre vue du ciel... et de l’espace

    4 mars 2008, 10h00
         |      Article rédigé par Sophie Bernard.

    Julie Payette, qui était co-présidente de l’édition 2008 de la Boule de cristal, devait être au Palais des congrès, mais c’est par voie de vidéoconférence qu’elle s’est adressée à l’auditoire puisqu’elle était à Huston en préparation de son prochain vol dans l’espace. Daniel DeLisle, de l’Agence spatiale canadienne, et Benoît St-Onge, professeur au département de géographie de l’UQÀM, ont pris le relais pour parler des enjeux environnementaux mondiaux et des TI.

    [Boule de cristal du CRIM] La Terre vue du ciel... et de l’espace

    CONNEXION

    Vous devez être connecté pour consulter cet article.
    MOT DE PASSE PERDU ?
    JE M'ABONNE

    LES DERNIERS ARTICLES


    Isabelle Marazzani : au service de l’industrie vidéoludique depuis 25 ans

    Isabelle Marazzani : au service de l’industrie vidéoludique depuis 25 ans

    C’est avec un caractère fort et des idées innovantes qu’Isabelle Marazzani est parvenue à se constituer un parcours professionnel accumulant plus de 25 ans d’expérience dans de nombreux secteurs de l’industrie vidéoludique. Elle est depuis cinq ans coordonnatrice du Campus Arts et Divertissement Numérique (ADN).

    14 décembre 2018, 07h30

    À la rencontre de la peinture d’Arnold Böcklin avec l’expérience en réalité virtuelle « L’île des morts » de Benjamin Nuel

    À la rencontre de la peinture d’Arnold Böcklin avec l’expérience en réalité virtuelle « L’île des morts » de Benjamin Nuel

    Productrice pour la société française Les Produits Frais, Oriane Hurard a traversé l’Atlantique pour venir présenter à Montréal sa dernière production en réalité virtuelle : « L’île des morts » de Benjamin Nuel. Commandée par la chaîne franco-allemande Arte, l’oeuvre permet au spectateur d’aller à la rencontre du tableau du même nom du peintre Arnold Böcklin. Une expérience qui a remporté le Prix de la meilleure histoire VR à l’édition 2018 de la Biennale de Venise. Retour avec Oriane Hurard sur les défis de la création de l’oeuvre, disponible sur l’application mobile Arte 360.

    14 décembre 2018, 07h30

    Christine Chevarie-Lessard privilégie l’introspection avec les jeunes danseurs de « Point d’équilibre »

    Christine Chevarie-Lessard privilégie l’introspection avec les jeunes danseurs de « Point d’équilibre »

    Pour son premier long métrage documentaire, Christine Chevarie-Lessard pénètre l’univers des danseuses et des danseurs de l’École supérieure de ballet du Québec. Dans « Point d’équilibre », la réalisatrice s’immisce dans l’intimité de quatre jeunes grâce à une démarche qui s’est amorcée en 2012. Pendant une année scolaire, elle pénètre cet univers où les accès sont souvent limités. « Je voulais explorer la transition de l’enfance vers l’adolescence. Et en ballet, il y a quelque chose dans l’illusion de la facilité et de la légèreté qui est en fait tout le contraire de ce que c’est vraiment, c’est-à-dire un travail énorme », raconte la cinéaste en entrevue avec Qui fait Quoi.

    14 décembre 2018, 07h28

    Avec « M’entends-tu ? », Miryam Bouchard résiste au réflexe de sublimer le réel

    Avec « M’entends-tu ? », Miryam Bouchard résiste au réflexe de sublimer le réel

    Miryam Bouchard est arrivée assez tôt dans le processus de développement de « M’entends-tu ? », première série de fiction imaginée par la comédienne et auteure Florence Longpré et produite par Trio Orange. Dès la lecture des premiers textes, avant même que Télé-Québec n’accepte de donner le feu vert à cette production qui allait représenter son grand retour en fiction, la réalisatrice a reconnu plusieurs personnes qu’elle avait côtoyées dans son enfance à travers les personnages dépeints dans ces dix épisodes. « Rapidement, ce que j’ai eu envie de faire était de trouver le quartier. Florence avait fait de la recherche, mais finalement j’ai abouti ailleurs que ce qui était prévu », raconte-t-elle en entrevue avec Qui fait Quoi.

    14 décembre 2018, 07h25

    ARTE Allemagne s’intéresse de plus en plus au documentaire

    ARTE Allemagne s’intéresse de plus en plus au documentaire

    Coordonnatrice de la programmation télé et nouveaux médias chez ARTE Allemagne depuis un peu plus de quatre ans, Annina Zwettler développe à l’interne, de nouveaux projets et s’intéresse à la façon dont les propriétés intellectuelles sont créées. Au fil des dernières années, la chaîne franco-allemande s’est beaucoup intéressée à la réalité virtuelle. La jeune femme était de passage à Montréal lors de Doc Circuit Montréal et elle nous a expliqué le type de projets que la chaîne recherche.

    14 décembre 2018, 07h25

    Délia Gunn désire montrer sa réalité

    Délia Gunn désire montrer sa réalité

    L’initiative « 5 courts » lancée par le Studio documentaire du Programme français de l’Office national du film se rendait récemment en Abitibi-Témiscamingue afin de faire découvrir la relève cinématographique de la région. Cette année, cinq réalisatrices ont pu concevoir un très court métrage grâce à un partenariat entre l’ONF et Nadagam Films, maison de production basée à Val-d’Or et dirigée par Serge Bordeleau. Qui fait Quoi s’est entretenue avec l’une de ces cinéastes, Délia Gunn, qui a réalisé « Délia 9 à 5 ».

    14 décembre 2018, 07h25

    Les enjeux de la visibilité des lesbiennes dans les médias québécois vus par Julianne Pidduck

    Les enjeux de la visibilité des lesbiennes dans les médias québécois vus par Julianne Pidduck

    La visibilité des minorités dans les médias audiovisuels est pour Julianne Pidduck, professeure au Département de communication de l’Université de Montréal, un des enjeux fondamentaux du monde d’aujourd’hui. La représentation des gais et des lesbiennes à la télévision et au cinéma semble notamment constitutif de leur processus d’intégration dans la société. Mêlant analyses historiques et considérations contemporaines, c’est sur ce sujet que l’universitaire s’exprime.

    14 décembre 2018, 07h25

    10e Ave : Productions 10e Ave, une petite équipe de femmes fortes

    10e Ave : Productions 10e Ave, une petite équipe de femmes fortes

    En 2004, Pierre Greco approche Nancy Florence Savard avec l’idée d’une série de courts films d’animation autour d’un naufragé qui n’arrive pas à quitter son île, s’inspirant à la fois de « Gaston Lagaffe » et de « Road Runner and Wile E. Coyote ». Tous deux vont le présenter à Télétoon, mais la chaîne trouve le sujet un peu déprimant. « Nous sommes revenus à Québec déprimés et, le lendemain matin, j’ai reçu un courriel de Nancy me proposant de changer le N, qui représentait le mot naufragé, par un W, pour William, mais aussi pour wreak et winner. » Résultat : Télétoon a accepté le projet dont les 156 épisodes ont été diffusés sur Télétoon et Radio-Canada, raconte le réalisateur à Qui fait Quoi.

    14 décembre 2018, 07h25


    Tous les articles

    DANS NOS ARCHIVES

    Beat Richert : N’est pas Red Bull qui veut...

    Beat Richert : N’est pas Red Bull qui veut...

    Invité à parler de monétisation de contenus lors de la conférence « La curation de contenu : mais quels contenus ? » organisée le 11 avril par le Projet Columbus à la SAT, Beat Richert, chef de (...)

    Suite