Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Préproduction

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    Mariloup Wolfe revient derrière la caméra avec « Hubert et Fanny »

    Mariloup Wolfe revient derrière la caméra avec « Hubert et Fanny »

    Après une première saison de « Ruptures » très favorablement accueillie, Mariloup Wolfe retourne derrière la caméra pour « Hubert et Fanny », un drame romantique hebdomadaire signé par Richard Blaimert, l’auteur derrière « Nouvelle adresse » et « Les hauts et les bas de Sophie Paquin », et prévu pour la saison 2017-2018 à l’antenne d’ICI Radio-Canada Télé. Au moment de choisir son nouveau projet, la réalisatrice est tombée sous le charme de cette histoire de coup de foudre entre deux jeunes trentenaires dans des circonstances dramatiques et dont le tournage devrait débuter le 6 mai.

    28 avril 2017, 06h55

    Bunbury Films débute le tournage du documentaire « I Think You’ve Been Looking For Me »

    Bunbury Films débute le tournage du documentaire « I Think You’ve Been Looking For Me »

    La compagnie montréalaise Bunbury Films débute le tournage de son nouveau documentaire « I Think You’ve Been Looking For Me » du réalisateur Kacim Steets, produit en association avec CBC. Bunbury Films, lauréat d’un Oscar pour son documentaire de 2014, « The Lady in Number 6 » a connu une vive activité en 2017, avec la récente sortie de son premier long métrage, le thriller « Boost », actuellement sur les écrans en Ontario et à Montréal, et du documentaire « Shadows of Paradise », sur la méditation transcendantale dont sont adeptes David Lynch et Bobby Roth.

    27 avril 2017, 05h47


    Leçons de cinéma aux RVCQ : André-Line Beauparlant rêve le cinéma

    Leçons de cinéma aux RVCQ : André-Line Beauparlant rêve le cinéma

    Figure indispensable du cinéma québécois, André-Line Beauparlant agit en tant que conceptrice visuelle depuis 25 ans. Si son parcours à l’Université de Montréal ne la destinait pas à ce métier, elle se forge rapidement une réputation en créant les décors pour un court métrage d’Isabelle Hayeur. La jeune femme apprend dès cet instant l’ultime leçon, tout se construit à partir du scénario. Elle choisit dès lors de concentrer son approche à bâtir des univers cinématographiques sur la cohérence. Accompagnée de la productrice Kim McGraw, des réalisateurs Stéphane Lafleur, Robin Aubert et du directeur artistique Philippe Lord, la conceptrice s’est livrée avec humour sur son métier et ses expériences sur de nombreux films marquants de notre cinématographie. Bref retour sur cette leçon de cinéma.

    22 mars 2017, 05h15


    Avec « Iqaluit », l’ACPAV coproduit avec le Nord

    Avec « Iqaluit », l’ACPAV coproduit avec le Nord

    Tourner hors de Montréal impose toujours des enjeux supplémentaires aux sociétés de production, d’ordre monétaire comme d’ordre organisationnel. Il va de soi que tourner au Nunavut ne simplifie par les choses. C’est le défi qu’a surmonté l’ACPAV, en s’associant avec une coproductrice de la région, Charlotte DeWolff de Piksuk Media, pour le long métrage « Iqaluit », en salle dès le 10 mars. Nous avons obtenu les détails sur le processus de financement du film et les prochaines productions de l’ACPAV auprès de Bernadette Payeur et Robert Lacerte.

    10 mars 2017, 05h40

    RVCQ : Myriam Verreault prépare le tournage de son deuxième long métrage

    RVCQ : Myriam Verreault prépare le tournage de son deuxième long métrage

    Son premier film « À l’ouest de Pluton », coréalisé avec Henry Bernadet, avait ravi les cinéphiles et surpris les critiques de l’époque. Près de 10 ans plus tard, la réalisatrice Myriam Verreault prépare le tournage de son deuxième long métrage. « Kuessipan », produit par Félize Frappier de Max Films Média, sera tourné dans la réserve de Uashat-Maliotenam aux abords de Sept-Îles. La cinéaste, rencontrée dans le cadre des RVCQ pour sa participation au jury du Gala Prends ça court !, a obtenu l’automne dernier le financement à la production de la SODEC et en est actuellement à l’étape de la préproduction.

    28 février 2017, 15h20

    À Télé-Québec : Marie-Louise Arsenault dévoilera ce que les médias ne disent pas

    À Télé-Québec : Marie-Louise Arsenault dévoilera ce que les médias ne disent pas

    Dès l’automne, l’animatrice et journaliste Marie-Louise Arsenault sera à la barre d’une toute nouvelle émission qui posera un regard critique sur les médias, à Télé-Québec. Ce rendez-vous hebdomadaire de 60 minutes permettra de décortiquer les images omniprésentes qui auront marqué le paysage médiatique, qu’elles proviennent de la couverture journalistique, de la publicité ou des réseaux sociaux. Bref, tout ce que les médias ne nous auront pas dit à leur sujet.

    10 février 2017, 06h22



    Clyde Henry Productions et l’importance de la matière

    Clyde Henry Productions et l’importance de la matière

    On ne présente plus le duo formé par Maciek Szczerbowski et Chris Lavis. Depuis 20 ans, les deux compères signent des oeuvres majeures d’animation dans lesquelles des marionnettes et des volumes prennent vie. Alors qu’ils viennent de déménager de leur studio, dans lequel s’est accumulé des années d’« acteurs morts », et qu’une rétrospective en leur honneur est projetée à la Cinémathèque Québécoise, les deux amis ont pu prendre du recul sur leur travail. Une occasion assez rare dans le métier, qui leur a fait remarquer certaines thématiques, habitudes et maniaqueries dans leur façon de créer.

    9 décembre 2016, 08h05

    Babel Films adapte le livre « Rhapsodie québécoise »

    Babel Films adapte le livre « Rhapsodie québécoise »

    Babel Films adaptera le livre à succès « Rhapsodie québécoise » (Grand Prix littéraire de La Presse Québécoise) écrit par Akos Verboczy. La boîte de création a en effet conclu une entente avec Les Éditions du Boréal et son auteur qui sont ravis que l’oeuvre puisse poursuivre sa vie sous une autre forme. Dans cette autobiographie, Akos, né en Hongrie et arrivé à Montréal à onze ans, raconte avec humour, intelligence et beaucoup d’esprit comment il en est venu, au fil des années et (presque) sans douleur, à embrasser la culture québécoise.

    5 décembre 2016, 09h55

    « Cheveux sacrés », aller au-delà de la différence selon le réalisateur Mario Morin

    « Cheveux sacrés », aller au-delà de la différence selon le réalisateur Mario Morin

    Producteur, scénariste et réalisateur, Mario Morin s’apprête à tourner son plus récent projet, « Cheveux sacrés ». Mettant en scène l’affection entre Arthur, un garçon de huit ans, et Mounia, une musulmane de 35 ans, le court métrage cherche à briser les barrières de la différence. « J’ai voulu dire beaucoup de choses en très peu de temps sur un sujet que les humains ont vraiment besoin d’adresser sérieusement : la frontière entre les différences, l’acceptation de l’autre », confie le réalisateur à Qui fait Quoi.

    17 novembre 2016, 15h30

    Aurélie Breton et les défis de production de « Cheveux sacrés »

    Aurélie Breton et les défis de production de « Cheveux sacrés »

    Diplômée de L’inis, Aurélie Breton est coproductrice pour le projet de court métrage « Cheveux sacrés » dont le tournage est prévu dans les prochains jours. Écrit et réalisé par Mario Morin, le film propose de raconter en huit minutes la rencontre d’un garçon de huit ans et d’une femme musulmane qui porte le hijab. C’est par l’entremise d’une petite annonce que la jeune femme est entrée en contact avec le réalisateur. « Quand j’ai envoyé ma candidature, j’ai fait une erreur et je me suis trompé dans le titre. Il m’a un peu jugé trop vite par rapport à ça. C’était un peu rigolo par rapport au projet, de passer outre les préjugés », raconte-t-elle en entrevue.

    16 novembre 2016, 15h33