Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::MULTIMÉDIA
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide annuel
  • Vidéos
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • CALENDRIER

    RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Festival de Cinéma de la Ville de Québec (FCVQ)

    LES 10 DERNIERS ARTICLES

    « Harry, portrait d’un détective privé », une docufiction au FCVQ

    « Harry, portrait d’un détective privé », une docufiction au FCVQ

    Malgré son synopsis aux allures de documentaire, « Harry, portrait d’un détective privé » est bel et bien une fiction, avec place à l’improvisation scénariste. La docufiction met en scène une équipe fictive de cinéastes documentaire qui suit les activités de Harry Houde, détective privé de profession, jusqu’en Gaspésie pour retrouver la trace d’une disparue. Lauréat du Prix Gaspésie Les Îles au festival Les Percéides, « Harry » était présenté récemment au Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ). Rencontre avec son initiateur, le réalisateur Maxime Desruisseaux.

    7 octobre 2016, 06h38

    Le cinéaste acadien David Losier représente l’Atlantique à la Course de régions

    Le cinéaste acadien David Losier représente l’Atlantique à la Course de régions

    David Losier est un cinéaste acadien, comédien de formation et monteur à ses heures. Il a fondé il y a quelques années la société Production dans l’Dalo, basée à Moncton au Nouveau-Brunswick et ayant pour objectif premier de mettre de l’avant le talent artistique de son coin de pays. Lors de notre rencontre à Québec, David Losier participait au volet Campus Pro du FCVQ, une suite de conférences dirigées par des invités de l’industrie. Entretien avec le jeune réalisateur de 27 ans qui a été choisi pour représenter les provinces de l’Atlantique à travers l’annuelle Course des régions, marrainée cette année par l’actrice Pascale Bussière.

    7 octobre 2016, 06h22

    FCVQ : Les rues de Québec, terrain de jeu du premier long métrage de Samuel Matteau

    FCVQ : Les rues de Québec, terrain de jeu du premier long métrage de Samuel Matteau

    Le premier long métrage de fiction de Samuel Matteau, cinéaste de la ville de Québec, est campé dans les rues de la capitale. « Squat », qui n’est qu’un titre de travail, est inspiré du roman « Haine-moi ! » de Paul Rousseau. On y aborde la vie de rue de deux adolescents qui ont rejoint l’univers d’un groupe d’orphelins itinérants. Le tournage de 21 jours étant complété depuis le mois de décembre dernier, Samuel Matteau en termine actuellement la postproduction. Qui fait Quoi a discuté avec le cinéaste lors du FCVQ où il présentait les courts métrages « Calvaire », en coréalisation avec Franie-Éléonore Bernier, et « Selfie ».

    3 octobre 2016, 11h06

    « D’encre et de sang », la première mondiale au FCVQ d’un projet 100 % collectif

    « D’encre et de sang », la première mondiale au FCVQ d’un projet 100 % collectif

    Le premier long métrage de Jeanne-Marie Poulain, « D’encre et de sang », est le résultat d’une collaboration entre sept créateurs. Trois scénaristes et trois réalisateurs se sont joints à la productrice pour créer ensemble leur premier film. « C’était vraiment un film collectif, raconte Jeanne-Marie Poulain en entrevue à Québec. Nous savions que ce serait une expérience présentant de sacrés défis, pour son écologie de production très particulière. Pour moi, c’était parfait de le faire avec les gens que j’aime. » Le long métrage connaissait sa première mondiale au Festival de cinéma de la ville de Québec, où il était le seul film entièrement québécois en compétition officielle, catégorie long métrage.

    29 septembre 2016, 16h11

    FCVQ : « Surfer sur la grâce », l’intime quête d’un grand frère envers son cadet

    FCVQ : « Surfer sur la grâce », l’intime quête d’un grand frère envers son cadet

    David B. Ricard fait du cinéma depuis qu’il est tout petit, et les premières images qu’il a tournées datent de son enfance. Il présentait cette semaine son premier long métrage en première mondiale du FCVQ, après la réalisation de plusieurs courts métrages, dont « Mauvaise », « Le cul des autres » et récemment « Eurêka ». Pendant cinq ans, le cinéaste de Québec a tourné « Surfer sur la grâce » qu’il décrit comme un essai documentaire introspectif. « Pour moi, le film parle surtout d’un réalisateur qui fait un parcours introspectif sur sa relation avec son frère », explique-t-il en entrevue à Québec.

    29 septembre 2016, 06h15


    FCVQ : Elias Djemil, entre la réalisation et la photographie

    FCVQ : Elias Djemil, entre la réalisation et la photographie

    Elias Djemil a grandi entre la Russie et l’Algérie avant d’étudier les mathématiques en France. Ce n’est seulement qu’une fois établi au Québec que le créateur a choisi de se consacrer au milieu des arts. Après une formation à l’École de cinéma et télévision de Québec (ECTQ), Elias Djemil a varié ses titres, de producteur à président du conseil d’administration de Spira, et aujourd’hui de réalisateur et de photographe indépendant. Rencontre avec un artiste polyvalent dans le cadre du Festival de cinéma de la ville de Québec, dont il a participé aux premiers balbutiements il y a six ans et où il accompagne la projection de son plus récent court métrage intitulé « Sarah ».

    26 septembre 2016, 07h10

    FCVQ : « Pays » repousse les limites du tournage

    FCVQ : « Pays » repousse les limites du tournage

    Un film réalisé, scénarisé, photographié et produit par des femmes, tout en mettant en vedettes trois personnages féminins, ouvrait cette année le Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ). « Pays », cette deuxième oeuvre attendue de la jeune cinéaste native de Québec, Chloé Robichaud, est campée dans un non-lieu, celui du pays fictif de Besco. Après le court « Chef de meute » et le long « Sarah préfère la course », Fanny-Laure Malo collaborait à nouveau avec la cinéaste. Entretien avec la productrice derrière la Boîte à Fanny, qui donnait par ailleurs une conférence dans le cadre du Campus Pro du FCVQ sur le rôle du producteur de cinéma au Québec.

    23 septembre 2016, 15h38

    FCVQ : Noémie Brassard, pour l’amour du documentaire

    FCVQ : Noémie Brassard, pour l’amour du documentaire

    Noémie Brassard a eu la piqûre pour le cinéma, plus particulièrement pour le documentaire, lorsqu’elle a visionné pour la première fois « La bête lumineuse » pendant ses études au Cégep Limoilou. L’oeuvre de Pierre Perrault a marqué un tournant important dans la carrière de la jeune documentariste qui présente cette semaine son court métrage « Enjambées » au FCVQ.

    23 septembre 2016, 07h02

    FCVQ : Agence Cormier de Launière, la qualité avant la quantité

    FCVQ : Agence Cormier de Launière, la qualité avant la quantité

    Les agentes d’artistes Suzanne Cormier et Valérie de Launière collaborent ensemble depuis déjà trois ans au sein de leur agence qui porte depuis peu l’amalgame de leurs noms. La jeune entreprise se démarque du lot entre autres par son service personnalisé pour chacun de ses artistes choyés. Avec Catherine Pineault, les trois collègues représentent une cinquantaine d’artistes, un ratio parfait qui assure un encadrement propre à chacun. Qui fait Quoi a discuté avec les professionnelles dans le cadre du Campus Pro du Festival de cinéma de la ville de Québec où elles donnaient une conférence. Portrait d’un bassin d’artistes émergents et prometteurs.

    23 septembre 2016, 06h30

    Le Festival de cinéma de la ville de Québec couronne les gagnants de sa 6e édition

    Le Festival de cinéma de la ville de Québec couronne les gagnants de sa 6e édition

    C’est entre les murs du 964 que le Festival de cinéma de la ville de Québec, présenté par Québecor, a levé le voile sur les lauréats de sa 6e présentation, le 21 septembre. Suite à la projection en avant-première nord-américaine du premier long métrage de Yan England, « 1 :54 », les cinéphiles se sont rassemblés au quartier général du FCVQ pour célébrer le 7e art et couronner les grands gagnants de la compétition.

    22 septembre 2016, 15h13

    REPORTAGE PHOTOS : La ville de Québec est tout cinéma

    REPORTAGE PHOTOS : La ville de Québec est tout cinéma

    Jusqu’au 24 septembre, la ville de Québec ne vit que de cinéma. Conférences, projections, tapis rouges, ateliers, cocktails de réseautage et soirées festives se chevauchent les unes après les autres. Le Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) se poursuivra même après sa soirée de remise de prix, placée volontairement à mi-parcours, pendant laquelle le premier long métrage de Yan England sera présenté en première québécoise. Compte-rendu en quelques images de notre journaliste sur place : Justine Baillargeon.

    22 septembre 2016, 06h35

    FCVQ : Lynda Beaulieu et la désobéissance culturelle

    FCVQ : Lynda Beaulieu et la désobéissance culturelle

    Agente et partenaire d’affaires de son frère Robert Lepage, productrice, monteuse, actrice et présidente du Conseil administratif du futur Théâtre Le Diamant à Québec, Lynda Beaulieu a un parcours professionnel colossal. Elle a notamment travaillé sur près de tous les films de Robert Lepage, passant d’un métier à l’autre. Sur « Triptyque » (2013), le réalisateur a insisté pour qu’elle en soit la productrice, une personnalité forte qui ferait les choses à sa manière. « Soyez indépendant, lance-t-elle à la petite communauté de jeunes cinéastes privilégiés venus assister à sa conférence lors du Campus Pro du FCVQ. Ayez des têtes dures. » Une devise qui lui a sans contredit été bénéfique dans sa carrière.

    21 septembre 2016, 07h28

    FCVQ : Le 6e film de Xavier Dolan, à son avis le plus abouti

    FCVQ : Le 6e film de Xavier Dolan, à son avis le plus abouti

    Après « Tom à la ferme », Xavier Dolan adaptait pour la deuxième fois une pièce de théâtre au cinéma avec cette oeuvre huis clos imaginée par Jean-Luc Lagarce, « Juste la fin du monde », qui a divisé la critique en mai dernier à Cannes, mais qui a tout de même été honoré du Grand Prix du Festival. Après un bref passage au TIFF, le cinéaste est de retour à Montréal pour accompagner la première et sa sortie en salle éminente. Les festivaliers de la ville de Québec auront le plaisir de le voir ce vendredi dans le cadre du FCVQ.

    16 septembre 2016, 07h22