Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Podcasts
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Numérique
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • Réalité virtuelle
  • Intelligence artificielle
  • Startups
  • Artisans du numérique
  • Conseils d´experts
  • Collection numérique
  • COVID-19
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    Tous les événements

    [VIDÉO] Marika Laforest développe des stratégies pour accompagner les organisations avec les réseaux sociaux

    19 mai 2022, 07h35
         |      Article rédigé par Frédéric Bouchard, Arnaud Perron-Bouchard.

    Oeuvrant dans l’univers du numérique, du Web et des réseaux sociaux depuis deux décennies, Marika Laforest est conseillère et stratège numérique. Sa spécialité ? Les réseaux sociaux. Depuis 2018, elle collabore auprès du ministère de la Culture et des Communications, de La Tohu, du Festif ! de Baie-Saint-Paul, chez KOTV, Océan Télévision, Productions Eurêka, Attraction Images, au Gala de l’ADISQ et au Petit Théâtre du Vieux Noranda, notamment. Invitée au Forum Avantage numérique pour offrir quelques astuces afin d’accroître sa visibilité sur les réseaux sociaux, celle qui a beaucoup oeuvré aux côtés du secteur culturel s’est entretenue avec Le Lien MULTIMÉDIA avant son intervention auprès des professionnels présents.

    [VIDÉO] Marika Laforest développe des stratégies pour accompagner les organisations avec les réseaux sociaux Marika Laforest.Photo: Frédéric Bouchard

    « Je suis aussi formatrice à L’inis pour le microprogramme de Médias sociaux. Je donne le cours de stratégie et le cours de veille, indique la conseillère. Ce qui est intéressant de L’inis est que ce sont des professionnels qui viennent chercher une corde supplémentaire à leur arc. Ils sont très dédiés à leur formation et à leur projet, alors nous y allons dans le côté très pratique, afin que ce soit utile dès la fin de la formation. »

    Même si elle a également accompagné des entreprises dans les domaines du marketing et de la construction, Marika Laforest possède une solide expérience auprès du milieu culturel, entre autres, grâce à l’animation de réseaux sociaux qu’elle exerce auprès des productions télévisuelles et le pont qu’elle réussit à créer entre les producteurs, les diffuseurs et les communautés. Le défi, observe-t-elle, se définit dans l’arrimage de la création de contenu dédié aux réseaux sociaux.

    Un exemple très concret est le format d’image télé ou cinéma souvent présenté en 16:9, alors que sur les médias sociaux, comme sur Instagram, le format est celui du 9:16. Une petite gymnastique est alors nécessaire et il n’est pas toujours facile d’arriver en amont des tournages pour sensibiliser les équipes de production à créer du contenu spécifiquement destiné au format des réseaux sociaux.

    « La façon de consommer et de regarder des séries a changé. Les gens veulent maintenant avoir l’information rapidement. Si, par exemple, le public voit une entrevue à "Bonsoir, bonsoir", elle doit être sur les réseaux sociaux rapidement, donc aussi formatée pour ces plateformes. Quand nous avons des canevas qui sont déjà prêts, ça facilite la transmission de l’information », affirme la conseillère numérique.

    Car, ultimement, ignorer les réseaux sociaux, c’est un peu comme refuser d’avoir pignon sur rue dans l’univers numérique, estime Marika Laforest. Les statistiques le démontrent, avec la pénétration des appareils mobiles et la facilité d’accès à l’information, si notre utilisation des réseaux sociaux est nulle, il est possible de « passer à côté de quelque chose ».

    Ceci dit, cette présence ne se fait pas à tout prix, nuance la stratège. Il faut bien le faire, choisir la bonne plateforme, savoir repérer où se trouvent les publics que nous souhaitons rejoindre, respecter le langage de la plateforme, etc. Cela fait partie d’une stratégie essentielle dans tout développement de communication et s’arrime avec toute stratégie hors ligne.

    L’un des a priori qu’elle rencontre le plus souvent lorsqu’arrive le moment d’une nouvelle collaboration concerne le rôle des personnes dévouées aux réseaux sociaux. Il est nécessaire de préciser les tâches de ces employés. « Dans l’élaboration de la stratégie, ça prend des réflexions qui seront arrimées davantage avec les stratégies de l’organisation afin de créer un tout. La création de contenu demande des compétences en photographie, en vidéo, en rédaction. Il y a aussi l’analyse de ces contenus : comment ont-ils fonctionné ? Comment réajuster le tir ? », énumère la conseillère numérique. Ce type de poste exige diverses compétences chez une seule et même personne, mais parfois, certaines entreprises vont préférer se doter d’une équipe pour étudier ces questions. D’autant plus qu’une personne avec une belle plume n’éprouve pas nécessairement le désir d’effectuer l’analyse de performance et d’indicateurs.

    Quelles sont alors les astuces pour accroître sa visibilité sur les réseaux sociaux ? Outre la présence, un truc bien simple, Marika Laforest encourage l’observation afin de repérer les tendances et les styles qui se dessinent d’une plateforme à l’autre. À l’heure actuelle, Tik Tok est le réseau social que tous veulent investir. Mais il est impératif de s’approprier cette plateforme et son langage pour que son utilisation puisse d’harmoniser avec les objectifs de l’organisation.

    « Il y a aussi beaucoup d’informations transmises par différents blogues et spécialistes. Puis, après, l’aspect technique, ça s’apprend. Ça reste toujours de la communication d’humain à humain, même si ça passe par la technologie et le numérique. Donc, considérer la personne à qui nous parlons et son langage, c’est dans toute forme de communication », rappelle-t-elle.

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité