Le Lien MULTIMÉDIA comprend:

  • 50 numéros du bulletin-HTML
  • Mot de passe pour www.lienmultimedia.com
  • Quotidien par courriel
  • 12 numéros du magazine CONVERGENCE
  • 1 Guide de l’industrie::NUMÉRIQUE
  • 1 Guide de l’industrie::WEB
  • 1 Guide de l’industrie::MOBILE
  • 1 Guide de l’industrie::JEUX VIDÉO
  • 1 Guide de survie::START-UP

CONNEXION

  • Abonnement
  • Publicité
  • Contact
  • Guide industrie
  • Vidéos
  • Palmarès
  • magazine CONVERGENCE
  • Boutique
  • Internet
  • Jeux Vidéo
  • Mobile
  • Animation
  • Informatique
  • Arts Médiatiques
  • E-Marketing
  • Ciné-Télé
  • Musique
  • Industrie
  • RECEVEZ GRATUITEMENT
    LE BULLETIN QUOTIDIEN [voir un exemple]

    VIDÉO : Hyper Combo Studio et le renouvellement du jeu d’arcade

    7 mai 2019, 07h00
         |      Article rédigé par Thomas Monteil.

    François Cardin est le fondateur et unique développeur de Hyper Combo Studio. Ce qui veut dire que c’est lui qui a réalisé de bout en bout « Navy Blue & the Spectrum Killers », premier jeu du studio. Retour sur l’initiative à l’origine de la production du jeu.

    VIDÉO : Hyper Combo Studio et le renouvellement du jeu d’arcade François Cardin.Photo: Juliette Rolland

    « "Navy Blue & the Spectrum Killers" est un jeu d’action de plateforme, résume-t-il. On saute d’une place à l’autre, on joue un super héros qui veut sauver sa ville. On récupère des armures, des armes, puis on essaie de surmonter ce défi-là et de ramener la paix dans la ville. » Si François Cardin devait expliquer « Navy Blue & the Spectrum Killers » à sa grand-mère, c’est ainsi qu’il développerait son idée. En entrevue vidéo avec nous, François Cardin se désigne lui-même comme un homme à tout faire numérique. « Sur ce projet, j’ai été un véritable couteau suisse, dit-il. Étant seul, j’ai dû assurer tous les aspects du jeu. À l’exception de la musique ! Un ami à moi, qui est un compositeur incroyable, m’a aidé. Sinon, je me suis occupé de tous, du design à l’animation. »

    Avant de fonder Hyper Combo Studio, François Cardin a étudié à l’École NAD (École des arts numériques, de l’animation et du design) à Montréal. Puis, il a pu affûter ses talents chez Autodesk, une société d’édition de logiciels. Aujourd’hui à la tête de son entreprise, il développe ses propres projets. Le programmeur analyse avec recul son dernier projet : « Je n’ai aucun regret sur le développement de "Navy Blue & the Spectrum Killers". Maintenant que le jeu est sorti, je me dis simplement que j’ai sauté dans le projet rapidement. Si je pouvais donner un message aux autres développeurs, ça serait ceci : soyez patients, attendez votre moment et constituez-vous un réseau. »

    Avec comme modèles les jeux vidéo d’arcade issus des précédentes génération, « Navy Blue & the Spectrum Killers » livre une version remasterisée du genre en amenant sa propre identité. Présent sur Steam et bientôt sur console, le jeu est né d’une volonté bien précise de François Cardin. « J’ai vécu mes meilleurs moments de jeu vidéo sur "Super Smash Bros" où j’y ai passé des centaines d’heures, confie-t-il. Mais, je dirais aussi que c’est un mélange de deux cultures. L’aspect très comics des super héros américains avec un look très manga, très vibrant. C’est un jeu de plateforme comme on pouvait en trouver avant, et j’essaie de les ramener aujourd’hui. »

    Intéressé.e à reproduire l'article, la photo ou la vidéo ?

    En bénéficiant de notre licence de reproduction, vous pourrez :

    • publier cet article dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • en modifier la longueur
    • recevoir les photos (et vidéos, si applicable) en haute résolution
    • publier les photos (et vidéos, si applicable) dans vos sites Web, dans vos infolettres, dans vos réseaux sociaux, etc.
    • le contenu devient public sur notre plateforme, ce qui vous octroîe encore plus de visibilité